Red Dead Redemption

24 mai 2010

Les créateurs de GTA viennent de sortir un nouveau titre; Red Dead Redemption.

Je viens de l’essayer, c’est bluffant.

Je n’ai joué que 20 minutes mais j’ai presque envie de m’acheter une console…
Il devrait sortir sur PC mais dans quelques mois seulement.

L’univers du jeu semble immense, la musique est toute bonne, et puis graphiquement il faut avouer que c’est vraiment convaincant.   On se croirait dans un Sergio Leone…

Pour preuve, matez le trailer, qui a été conçu avec le moteur graphique du jeu…

Le jeu met le joueur dans la peau de John Marston, un ancien hors-la-loi à moitié repenti. Sous l’obligation de l’agent fédéral Leigh Johnson, vous devrez partir à la recherche de vos alliés d’antan, sous peine de voir votre famille tuée. Le jeu se déroule au début du XX ème siècle (plus précisément à la veille de la première guerre mondiale), à la frontière americano-mexicaine.

Les décors seront variés, avec prairies, montagnes, déserts ou encore villes. Les codes du genre western seront très utilisés, comme dans Red Dead Revolver.

Le jeu utilisera le moteur graphique RAGE et le moteur physique Euphoria, déjà utilisés pour Grand Theft Auto IV. Selon Dan Houser, le jeu aura des environnements ouverts, comme un GTA-like. Le joueur aura la possibilité de visiter à cheval, à pied ou en train plusieurs grands secteurs: des territoires désertiques américains, en passant par la frontière mexicaine, et les états mexicains, le tout sous un cycle jour-nuit, comprenant également des intempéries comme de violents orages ou encore des tempêtes de sable. La faune sera également présente, avec une quarantaine de différentes espèces.

On annonce que la carte environnementale sera la plus grande jamais créée par Rockstar Games, ce qui fait rappeler à plusieurs fans l’immensité de la carte présente dans Grand Theft Auto: San Andreas.

Concernant les armes, il y aura bien évidemment les traditionnels revolvers de l’époque, mais également des fusils. Outre les armes à feu, il sera possible d’utiliser un couteau (pour le lancer ou non), un lasso ou encore du kérosène utilisable.

Avant de partir à la conquête de contrées hostiles, le joueur devra posséder un cheval permettant de se déplacer. Celui-ci sera directement à vos pieds une fois que vous aurez tout simplement sifflé à n’importe quel endroit que vous soyez. Mais avant, il faudra tout d’abord le capturer dans la nature. Pour cela, le traditionnel lasso sera employé. Mais attention, la capture d’un cheval est une tâche plus compliquée qu’elle ne le semble.

John Marston a la possibilité de se détendre dans les saloons, en jouant aux cartes (poker, black-jack) en faisant des paris jouer au jeu du Couteau et bien d’autre chose encore.

Sur une télé HD, contempler les étoiles au milieu du nowhere américain à côté de son petit feu, c’est… vraiment sympa !

Publicités

Ca fait déjà plusieurs fois que j’ai envie de publier des chouettes découvertes sur Spareribs. Parfois je me dis que je vais écrire un article complet avec photos, vidéos à l’appui. Mais la plupart du temps, ces découvertes ont lieu pendant un moment d’égarement au boulot, puis évidemment, le temps passe et j’oublie. J’imagine que ça vous arrive de temps en temps aussi.

Le format qu’on a choisi est très bien, c’est cool d’avoir un vrai article et un peu de matière pour mettre l’eau à la bouche. Mais j’aimerais trouver une solution pour pouvoir partager du contenu plus simplement, plus rapidement ou pour pouvoir partager des liens et des infos plus anecdotiques et sans devoir écrire un vrai article. J’ai pensé à plusieurs solutions:

  • On publie juste un lien et un titre pour que ce soit rapide et efficace. Le risque est que si les publications sont rares elles seront noyées au milieu des articles et si elles sont nombreuses, elles vont inonder le blog et lui faire perdre son côté « articles de fond ».
  • Un compte Twitter (twitter.com/SpareRibsBlog). En gros, ça se présenterait comme une petite fenêtre à droite des articles où seraient publiés vos tweets. Mais dans ce cas, il faut que ceux qui veulent poster se créent un compte Twitter. (D’ailleurs il faudrait que j’écrive un article sur « Pourquoi et comment utiliser Twitter intelligemment »)
  • Toujours avec Twitter, on peut aussi publier (au même endroit) les publication du compte Spare Ribs. Dans ce cas, on twitterait tous à partir du même compte et il faudra se connecter au compte Twitter à chaque fois qu’on veut poster quelque chose. Mais on risque de ne plus savoir qui à publier quoi.

Dites-moi ce que vous en pensez, si vous avez envie de quelque chose comme ça ou si vous connaissez une solution qui pourrait convenir !