BUNK !

1 juin 2009

Aucune explication pour cette vidéo. Je pense qu’elle parle d’elle même.

Raph, on t’a reconnu.

La publicité

19 mars 2009

Archi connu, mais je ne resiste pas à l’envie de partager ce clip avec vous. On est en plein dans l’esprit 99 francs, mais pas aussi trash. A la base il s’agissait de 3 spots radio pour une agence qui faisait sa promo. Un petit malin à mis les 3 spots bout à bout et les a illustré par une petite anim bien sympa.

Je vous en avais parlé le w-e dernier : quelques types ont eu l’excellente idée de combiner la flute traversière avec les human beatbox. Le résultat est tout simplement hallucinant. Jugez par vous même la prestation de Nathan « Flutebox » Lee.

Greg Patillo nous interprète quant à lui un thème bien connu de ceux qui ont passé leur vie à manger des champignons dans des tuyaux…

Spare ribs anyone ?

My taylor is rich

27 février 2009

Philippe Starck nous explique en franglais le pourquoi du design devant une assemblée de personnes réunies pendant l’une des conférences de TED qui se tiennent tous les ans dans le désert de Monterey. Il est quasiment indispensable d’être francophone pour comprendre l’anglais de Starck. Michel Gondry a maintenant un concurrent sérieux.

Le principe des conférences TED est de réunir des personnalités des mondes de l’art, des sciences, de l’économie, de la politique ou de l’informatique et de « leur faire partager ce qu’ils ont de plus précieux : leurs idées. » Cela donne lieu à une foultitude de discours tous plus enthousiasmants, passionnants, inspirants les uns que les autres. Parmi les participants on retrouve les noms de Nicholas Negroponte (inventeur de l’ordinateur à 100$), les fondateurs de Google, Chris Bangle (ex designer chef de BMW), Al Gore (ex futur président des Etats Unis), Bill Gates.

Holy F*ck!

20 février 2009

Salut à tous !

Pour mon premier post sur Spare Ribs, j’ai choisi de partager avec vous cette interprétation live du morceau Lovely Allen par le groupe canadien Holy Fuck. Pour vous décrire ça simplement, ça fait penser à Sigur Ros qui prendrait de la caféïne en perfusion.

J’ai découvert ce groupe grace au podcast des Inrockuptibles il y a un petit moment déjà, mais je ne m’en lasse toujours pas. Personnellement, j’adore cette version qui est la plus énergique de toutes celles qui circulent sur le web. Je trouve le batteur particulièrement excellent.

Gimme one more spare rib !