JUNO

10 novembre 2008

So, un petit film maintenant. « Juno » de Jason Reitman, le réalisateur du génial « Thank You For Smoking » (son premier film sis!) avec un Aaron Eckhart tout simplement excellent. Ca mériterait aussi un autre article. Mais bon là c’est Juno.

Juno, c’est un petit film mais grand.  Putain, il est clair le type… Je m’explique. C’est un petit film car il ne parle ni des problèmes de choléra en Afrique, ni de la guerre en Irak (enfin des guerres en Irak…), ni du tsunami, mais seulement d’une jeune adolescente, très piquante (Ellen Page, qui est tout simplement excellente, et qu’on a pu découvrir dans le malheureus X-Men 3 : The Last Stand), drôle et qui sait ce qu’elle veut, du haut de ses 16 ans (et qui s’appelle Juno donc, si vous suivez) et bien, elle tombe enceinte et ce lors de son premier rapport sexuel avec un jeune garçon dans le même cas qu’elle. Il s’en suit l’histoire de comment elle s’en sort, … Mais je ne suis pas ici pour vous raconter le film. Petit film donc, car racontant le destin de très peu de gens, surtout une en fait, et frais, drôle et touchant (pas du tout dans le touchant mélo… non non rassurez-vous). Maintenant pourquoi un grand film alors ? Car il y a un genre de film qui commence gentillemnent, qui finit gentillement et que vous en ressortez heureux, tout simplement, puis vous n’y repensez plus. Agréable moment et puis voilà. Et puis il y a une catégorie supérieure, celle des films ou c’est comme ce que je viens de dire et en plus, vous y repensez, ça vous fait réfléchir quand même quand même sur certaines choses, ça dépeind les gens d’une manière extraordinairement juste. Tous les personnages ont leur place, leur raison d’être, leur justification. Dans cette catégorie rentre bien évidemment Juno, Little Miss Sunshine, euh… il m’en faut encore mais je n’ai plus d’idées maintenant.

C’est donc un film frais, tellement juste, dont tu ressorts heureux et puis, ça fait quand même réfléchir et puis t’y repense, et puis, ce qui est un bon critère de sélection de bons films dans ceux que j’ai vu, je regrette de lavoir déjà vu, juste pour pouvoir le découvrir…

C’est donc un petit (car simple) mais grand (car tellement maîtrisè). En clair, faut le suivre ce Jason Reitman.

Publicités

Une Réponse to “JUNO”

  1. Gordie Lachance Says:

    Ouais je l’ai vu !
    Effectivement petit mais grand film.
    Au début je trouvais que ça faisait un peu film indépendant hype; bref, je pensais que j’accrocherais pas..
    Mais si Faut lui laisser un peu de temps !
    « Dans cette catégorie…Little Miss Sunsine…. » > Ah ben par contre celui-là je l’ai pas aimé du tout 🙂
    Sinon dans le genre mais qui n’arrive pas non plus à la hauteur de Juno (justement parce qu’il fait un peu indé branché), il y a « Rocket Science »…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :